L’assurance : une protection vitale contre les écueils de la logistique

25 janvier 2018

Bien que la perte et les dommages causés aux marchandises restent relativement rares, les prestataires de transport et logistique insistent sur l’importance de l’assurance au regard des lourdes conséquences financières subies en cas de sinistre.

On peut y voir un véritable coup du sort dans le domaine du transport international : une météo défavorable, une mauvaise manipulation, un accident ou un acte criminel entraînant des dommages ou la perte des marchandises, et c'est une cargaison entière qui se retrouve effacée des registres de l'expéditeur. Alors que les statistiques démontrent que ces incidents coûteux restent assez minces, elles confirment que le risque de transport est une véritable loterie : ce qui semble  improbable peut devenir une dure réalité pour des milliers d'expéditeurs chaque année. Pour éviter les coûts et les complications administratives causés par de telles infortunes, les experts du transport et de la logistique incitent les clients à assurer leurs marchandises, un choix plus prudent pour leurs affaires moyennant un maigre investissement.

Bien que les particuliers et les entreprises assurent couramment leurs biens mobiliers et immobiliers ainsi que les personnes, ils hésitent à en faire de même pour leurs marchandises transportées. Dans le monde entier, des entreprises cherchent à réduire les coûts autant que possible, et les dépenses optionnelles telles que l'assurance des marchandises transportées font souvent partie des premières économies recherchées. Ce choix peut sembler d'autant plus logique si l'on considère le pourcentage relativement faible de marchandises perdues ou endommagées pendant le transport au regard de plus de neuf milliards de tonnes de fret transportées chaque année. En outre, les réglementations exigent que les transporteurs fournissent une couverture d'assurance standard.

Cependant, tous ces calculs montrent soudainement leurs limites lorsque des problèmes surviennent.

L'indemnisation maximale proposée par les transporteurs est considérablement réduite : 21 € par kilo de fret endommagé dans le secteur du transport aérien, par exemple. En outre, plus la valeur des marchandises endommagées ou perdues est élevée, plus cette indemnisation semble limitée. Le remboursement standard par colis est tout aussi bas, ce qui signifie que les clients supportent la quasi-totalité des pertes subies.

Toutefois, bien que le taux d'accidents reste marginal (touchant par exemple une expédition maritime sur mille par an), les quantités de marchandises affectées sont considérables au niveau mondial. Plusieurs milliers de conteneurs sont perdus en mer chaque année, la plupart transportant des marchandises regroupées par de nombreux clients. Tout accident majeur impactant des navires et des avions vient alourdir ces chiffres. Les dommages accidentels causés aux marchandises pendant le déplacement ou la manipulation dans les chaînes logistiques sont encore plus fréquents.

« Si l'on considère la distance, les escales, les transferts et le traitement du fret entre les points de départ et d'arrivée, on s'aperçoit rapidement que les marchandises sont plus vulnérables à ces moments que durant  le transport », note Sylvain Mulliez, Directeur des assurances chez Bolloré Transport & Logistics à Paris. « Naturellement, toutes les précautions sont prises pour éviter les dommages ou les pertes, mais étant donné les énormes quantités de marchandises transportées à travers le monde, le risque zéro n'existe pas ».

Les conséquences sont alors inévitablement lourdes.

Les coûts liés aux marchandises endommagées ou perdues oscillent entre plusieurs centaines et plusieurs millions de dollars, une perte subie quasi intégralement par le client exportateur s'il n'est pas assuré. Ces incidents peuvent s'avérer catastrophiques pour les PME qui regroupent leurs expéditions plusieurs fois par an, la perte d'un seul envoi pouvant représenter 20 % à 40 % de leurs livraisons annuelles. Il en va de même pour les exportateurs de biens produits et vendus uniquement au cours de périodes précises de l'année.

« Si des problèmes surviennent pendant le transport et empêchent la mise sur le marché de leurs produits au moment clé, leur marché disparaît, leurs ventes sont perdues et leur affaire est anéantie », explique M. Mulliez. « Même dans le cas des grandes entreprises exportant toute l'année, les coûts et le temps perdus à négocier des dommages et intérêts et des indemnisations sont sources de lourdeurs et de désagréments pour toutes les parties impliquées. »

Les organisateurs de transport soulignent qu'un faible investissement initial dans l'assurance épargnerait à leurs clients ce véritable casse-tête. M. Mulliez indique que son équipe de 49 experts en assurance se consacre exclusivement à la résolution rapide des réclamations clients. Leur répartition à travers le réseau international de l'entreprise constitue une valeur ajoutée pour les clients assurés.

« Cette vaste implantation nous permet de connaître les différentes règles et pratiques locales et de les explorer sans difficulté », ajoute-t-il. « Notre couverture d'assurance complète offre la même couverture porte-à-porte que notre service de transport. »

Chiffres clefs
  • 20%

    Le Boeing 787 et l'Airbus A350 sont plus économes en carburant

  • 70%

    de la population mondiale urbanisée en 2050

  • 27

    mégapoles contre 19 attendues d'ici à 2050, avec au moins 10 millions de personn...

  • +18,4%

    croissance pour le E-commerce en Europe en 2015

  • 82%

    des marchandises sont transportées par route

  • 1 milliard

    Population en Afrique

  • 60%

    de la population de l'Afrique sera urbanisée d'ici 2050

  • 7,5%

    de croissance du PIB indien en 2014

  • 4,9%

    de croissance du PIB Africain en 2016

  • 6,1%

    la plus forte croissance au monde du PIB en Asie de l'Est

  • 19 224 teus

    transportés par le MSC Oscar, le plus grand porte-conteneurs dans le monde

  • 396 m

    est la taille du navire MSC Oscar

  • 120 h

    est le record de vol non-stop fait par Solar Impulse

  • 4,5%

    de croissance en 2015 pour la demande mondiale de fret aérien

  • 20%

    Le Boeing 787 et l'Airbus A350 sont plus économes en carburant

  • 70%

    de la population mondiale urbanisée en 2050

  • 27

    mégapoles contre 19 attendues d'ici à 2050, avec au moins 10 millions de personn...

  • +18,4%

    croissance pour le E-commerce en Europe en 2015

  • 82%

    des marchandises sont transportées par route

  • 1 milliard

    Population en Afrique

  • 60%

    de la population de l'Afrique sera urbanisée d'ici 2050

  • 7,5%

    de croissance du PIB indien en 2014

  • 4,9%

    de croissance du PIB Africain en 2016

  • 6,1%

    la plus forte croissance au monde du PIB en Asie de l'Est

  • 19 224 teus

    transportés par le MSC Oscar, le plus grand porte-conteneurs dans le monde

  • 396 m

    est la taille du navire MSC Oscar

  • 120 h

    est le record de vol non-stop fait par Solar Impulse

  • 4,5%

    de croissance en 2015 pour la demande mondiale de fret aérien

  • 20%

    Le Boeing 787 et l'Airbus A350 sont plus économes en carburant

  • 70%

    de la population mondiale urbanisée en 2050

  • 27

    mégapoles contre 19 attendues d'ici à 2050, avec au moins 10 millions de personn...

  • +18,4%

    croissance pour le E-commerce en Europe en 2015

  • 82%

    des marchandises sont transportées par route

  • 1 milliard

    Population en Afrique

  • 60%

    de la population de l'Afrique sera urbanisée d'ici 2050

  • 7,5%

    de croissance du PIB indien en 2014

  • 4,9%

    de croissance du PIB Africain en 2016

  • 6,1%

    la plus forte croissance au monde du PIB en Asie de l'Est

  • 19 224 teus

    transportés par le MSC Oscar, le plus grand porte-conteneurs dans le monde

  • 396 m

    est la taille du navire MSC Oscar

  • 120 h

    est le record de vol non-stop fait par Solar Impulse

  • 4,5%

    de croissance en 2015 pour la demande mondiale de fret aérien

  • 20%

    Le Boeing 787 et l'Airbus A350 sont plus économes en carburant

  • 70%

    de la population mondiale urbanisée en 2050

  • 27

    mégapoles contre 19 attendues d'ici à 2050, avec au moins 10 millions de personn...

  • +18,4%

    croissance pour le E-commerce en Europe en 2015

  • 82%

    des marchandises sont transportées par route

  • 1 milliard

    Population en Afrique

  • 60%

    de la population de l'Afrique sera urbanisée d'ici 2050

  • 7,5%

    de croissance du PIB indien en 2014

  • 4,9%

    de croissance du PIB Africain en 2016

  • 6,1%

    la plus forte croissance au monde du PIB en Asie de l'Est

  • 19 224 teus

    transportés par le MSC Oscar, le plus grand porte-conteneurs dans le monde

  • 396 m

    est la taille du navire MSC Oscar

  • 120 h

    est le record de vol non-stop fait par Solar Impulse

  • 4,5%

    de croissance en 2015 pour la demande mondiale de fret aérien